Aperçu historique   Plan d'accès à la Collégiale  
Accueil   La Collégiale "Notre Dame de l'Assomption"   Contact

La Collégiale "Notre Dame de l'Assomption" : Inventaire de la statuaire

En entrant à gauche :
Les Fonts baptismaux, une large cuve du XVIIIème Siècle.

Un Saint Jean-Baptiste

Fonts baptismaux
 
Deux volets d'Orgues représentants le Roi David et Sainte Cécile lorsqu'ils sont ouverts, une Annonciation lorsqu'ils sont fermés. Volets
Entre les deux panneaux, accroché à un panneau, un Christ du XVIIIème en bois.
 
En entrant, à droite, dans la chapelle ajoutée à la nef pour l'usage des habitants (1528) :
 In the chapel to the right of entrance :

St Nicaise, tenant dans ses mains le haut de son crâne surmonté d'une mître.(XIVème)
 Saint Nicaise, holding in his hands the top of his
skull topped with a mitre.(XIVth century)

Saint Nicaise

Ste Anne portant la Vierge Marie assise sur son bras gauche. (XIVème)
 Saint Anne holding the Virgin Mary sitting on her left arm. (XIVth century)

Saint Anne
Une magnifique Croix du XIIIème siècle au-dessus du confessional. 
Dans cette chapelle, on ne peut manquer de remarquer la voûte sculptée et le retable de l'Assomption de la Vierge.
 
Sur le mur côté Nord de la nef :
Le groupe de l'Annonciation formé de 2 statues en pierre reposant chacune sur des socles sculptés. Celui de la Vierge dont la tête et les mains sont en marbre,représente 3 jeunes têtes d'Anges le socle de l'Ange Gabriel représente un cep de vigne. L'Annonciation
La Chaire (XVIIème siècle) reposant sur un socle représentant les 4 évangélistes par 4 têtes : l'Aigle St JEAN, le Taureau St LUC, le Lion St MARC, l'Homme St MATTHIEU, un chef d'oeuvre d'harmonie en bois sculpté.
 This piece of carved wood dating back to the XVIIth century is masterpiece of harmony. It is supported by 4 heads representing the four evangelists: the eagle for Saint Jean, the bull for Saint Luc, the lion for Saint Marc and the man for Saint Matthew.
La Chaire

Face à la Chaire :
 In the nave opposite the pulpit :
 
Notre Dame d'Ecouis, statue qui ornait le trumeau de la façade occidentale avant la transformation du portail, la Vierge à l'Enfant statue polychrome de 1m85 remarquable par l'élégance du vêtement et le voile court à la mode au temps de Philippe le BEL.
 Our Lady of Ecouis (which stood formerly outside on the portal until it was altered) and the Virgin with a Child, a polychromatic statute of 1.85 metre high, notable for the beauty of her garments and her short veil in fashion at the time of Philip the Fair
Notre-Dame d'Ecouis

Dans le transept Nord :
 In the South (right-hand side) transept :
Ste Véronique déployant le voile qui conserve l'effigie du Christ. Sainte Véronique
Ste Marie l'égyptienne ou Agnès, vêtue seulement de sa longue chevelure.
 Holy Mary, the Egyptian (also called Agnès), dressed only with her long air. This statute was borrowed by the Grand Palais museum in Paris for the worldwide exhibition about "The Art at the time of the doomed kings: Philippe the Fair and his sons" in 1998. The statute was pictured on all posters and on the cover page of all exhibition leaflets
Sainte Marie l'égyptienne
Un remarquable ECCE HOMO (XVème) frappe par son admirable expression de tristesse et de résignation.
 An Ecce Homo (XVth century), with a remarkable expression of sadness and resignation
ECCE HOMO
Notons dans ce transept, deux autels côte à côte :
Au-dessus de l'un, une peinture du XVIIIème siècle représentant la délivrance de St Pierre,
de l'autre, dans une niche, une statue en marbre blanc de la Vierge couronnée d'allure élancée. Le visage est noble et pensif, l'Enfant Jésus est médiocre.  

 

Dans le transept Sud, deux autels côte à côte :
 In the North (left-hand side) transept :
Dans la niche de l'un St Joseph en plâtre.
Au-dessus de l'autre peinture de la Nativité du XVIIIème. La Nativité
Dans l'enfeu est placé le gisant en marbre blanc de Jean de Marigny, Archevêque de Rouen, puis de Beauvais, frère d'Enguerrand; cette oeuvre puissante et réaliste compte parmi les plus belles sculptures funéraires françaises de cette époque.
 the recumbent statute of Jean de Marigny, Archbishop of Rouen and then Beauvais and the brother of Enguerrand, is one of the most beautiful funeral statutes of the XIVth century

Jean de Marigny
Sur un socle de pierre, Ste Marguerite sort libérée par le dos de la tarasque (monstre marin symbolisant le péché), les jambes encore dissimulées dans la gueule du dragon qu'elle vient de vaincre.
 Saint Marguerite, standing on a stone, emerges from the back of the tarasque (a sea monster symbolising sin), with her legs still in the dragoon she just defeated.
Sainte Marguerite

Entre les deux autels de chaque transept, on pénètre dans les Chapelles accolées au Choeur. De ces Chapelles, on accède au Choeur par de très belles portes en bois sculpté avec vantaux.
 
Dans la Chapelle Nord :
Ste Cécile XIVème
St Denis
St Laurent statue polychrome Sainte Laurent
St Martin (XVème )
Dans cette Chapelle se trouve l'entrée de la Sacristie et l'entrée, par un escalier en colimaçon de la Salle de l'ancien trésor où se trouve le chapier, le Calice de Jean de Marigny, une tête du christ (XIV), une vierge à l'enfant (fin XIV) et différents objets de culte.
Calice Visage du Christ La Vierge

 

Chapelle Sud, ou Chapelle St Jean :
Médaillon (XIVème) représentant le Christ en Croix avec sa Mère et St Jean. Médaillon
Sur un socle, au-dessus de l'inscription "à Notre Dame", statue de Sainte Femme ;Statue qui se trouvait à l'extérieur de l'église. Sainte Femme
Une statue en bois représentant un évêque
Deux peintures : St Prix et L'Enfant Jésus dans les bras de sa Mère et St Jean Baptiste.